Partager

Comment soigner les entorses et les foulures?

Avec le printemps qui s’installe enfin, bon nombre d’entre nous sont ravis de mettre le nez dehors et de reprendre certaines de leurs activités estivales favorites. Comme vous troquez vos bottes de ski pour vos chaussures de course, n’oubliez pas qu’on ne se fait pas des entorses et des foulures qu’en glissant ou en tombant sur des trottoirs ou des escaliers glacés. L’exercice, le surmenage, les mouvements répétitifs ou même lever des objets lourds peuvent causer des blessures. Poursuivez votre lecture afin de découvrir la principale différence entre les entorses et les foulures, leurs causes, leurs symptômes, les traitements, la durée habituelle de la convalescence et des suggestions pour les prévenir.

Foulure ou EntorseQuelle est la différence entre une entorse et une foulure?

Les gens emploient souvent les termes « entorse » et « foulure » de façon interchangeable puisque ce sont deux blessures fondamentalement assez similaires. Les deux renvoient à la déchirure ou à l’élongation des tissus mous à l’intérieur et autour des articulations. Donc, en quoi les entorses diffèrent-elles des foulures? En bref, les entorses sont un étirement ou une déchirure des ligaments, la bande de tissu mou qui relie deux os. Les entorses se produisent habituellement dans les membres inférieurs, touchant le plus souvent les chevilles. Les foulures, quant à elles, renvoient à une blessure du muscle ou du tendon (tissu mou) qui relie un muscle à un os.

Symptômes courants des entorses et des foulures

Les symptômes des entorses et des foulures sont en fait plutôt semblables, à quelques différences près.

Les symptômes courants des entorses comprennent les suivants :

• Douleur et sensibilité autour de l’articulation
• Ecchymoses autour de l’articulation
• Enflure
• Flexibilité et amplitude articulaires limitées

Les symptômes courants des foulures comprennent les suivants :

• Douleur autour de l’articulation
• Spasmes musculaires
• Enflure
• Flexibilité et amplitude articulaires limitées

Diagnostic et quand consulter un médecin

Les entorses et les foulures légères peuvent être traitées à domicile. Toutefois, si vous êtes incapable de vous tenir debout ou de marcher sans éprouver de douleur, si vous êtes incapable de bouger ou de fléchir l’articulation, ou si vous ressentez un engourdissement ou des picotements autour de l’articulation, vous devriez consulter un médecin. En général, votre médecin prescrira une radiographie pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une fracture. Si les résultats de la radiographie ne sont pas concluants, il ou elle peut prescrire une imagerie par résonance magnétique. Si aucune blessure à l’os n’est visible, votre médecin diagnostiquera généralement une entorse ou une foulure.

Qu’est-ce qui cause les entorses et les foulures?

Les causes les plus fréquentes sont les accidents (chutes, trébuchements), l’exercice, lever des objets lourds, le surmenage et les mouvements répétitifs prolongés. Par exemple, une entorse à la cheville peut résulter d’une course sur une surface irrégulière ou d’un atterrissage maladroit après un saut. Certains facteurs de risque susceptibles de vous prédisposer davantage aux entorses et aux foulures entrent également en jeu :
• Une mauvaise forme physique
• Négliger l’échauffement avant l’entraînement ou le retour au calme après
• Ne pas utiliser un équipement approprié
• La fatigue

Comment traiter les entorses et les foulures

Les entorses et les foulures légères peuvent être traitées à domicile au moyen de la technique RGCS.
Repos : ménagez l’articulation et donnez-lui le temps de guérir.
Glace : appliquez de la glace sur la zone affectée afin de réduire l’inflammation et l’enflure. Comme vous ne devriez jamais appliquer de glace directement sur la peau, essayez plutôt nos compresses froides Sac Magique, une option pratique conçue pour un contact direct avec la peau. Vous n’avez qu’à les mettre au congélateur et à les appliquer!
Compression : enveloppez l’articulation dans un bandage ou du ruban pour entraîneur afin de réduire l’enflure.
Surélévation : essayez de maintenir l’articulation surélevée par rapport au cœur pour réduire l’enflure.

Délais de convalescence

La plupart du temps, les blessures mineures telles que les entorses à la cheville guérissent en l’espace de quelques jours à une semaine. Tâchez toutefois d’y aller en douceur lorsque vous reprenez vos activités normales. Et protégez l’articulation avec du ruban ou une attelle afin de lui donner le temps de guérir. Dans le cas des entorses et foulures plus graves, la guérison peut être un peu plus longue. La meilleure chose à faire est de parler avec votre médecin pour déterminer le meilleur traitement.

Certaines blessures sont inévitables. Vous pouvez cependant prendre des mesures préventives pour réduire votre risque d’entorse ou de foulure. Vous pouvez entre autres faire de l’exercice régulièrement afin de gagner de la force musculaire et de l’amplitude articulaire, procéder à un échauffement et à un retour au calme adéquats lorsque vous faites de l’exercice, utiliser un équipement approprié et faire preuve de prudence dans des conditions de neige et de glace. Et si par malheur vous subissez une entorse ou une foulure légère, rappelez-vous que les compresses froides Sac Magique sont là pour vous procurer un soulagement entièrement naturel de la douleur. Obtenez la vôtre dès aujourd’hui!