Partager

Six façons d’apaiser les douleurs liées à la croissance chez les enfants

Des douleurs liées à la croissance affectent votre enfant? Il n’est pas rare pour de nombreux enfants de 3 à 5 ans ou de 8 à 12 ans de ressentir une tension, des crampes et des courbatures dans les muscles de leurs jambes. Bien qu’il ne soit pas prouvé hors de tout doute que ces douleurs sont réellement causées par la croissance, elles disparaissent habituellement lorsque l’enfant a terminé de grandir. La plupart du temps, une fois que les enfants ont atteint l’adolescence, ils ne ressentent plus de douleurs liées à la croissance.

Celles-ci peuvent se manifester le jour ou le soir, mais le plus souvent, elles débutent en fin d’après-midi ou en début de soirée. Dans certains cas, votre enfant peut même être réveillé par la douleur en pleine nuit!

Puisqu’il n’existe aucun traitement médical pour les douleurs liées à la croissance, la plupart des enfants devront se résoudre à accepter qu’il s’agit d’un rite de passage commun, quoique parfois pénible, de la croissance. Vous pouvez toutefois faire certaines choses en tant que parent pour les aider à passer au travers la prochaine fois que des douleurs liées à la croissance se manifesteront. Ces remèdes naturels simples aideront à atténuer leur douleur et, avec un peu de chance, leur feront oublier les sensations inconfortables qu’ils éprouvent!

 

Bougez

Si les douleurs liées à la croissance frappent en soirée, tentez de combattre la raideur en faisant une petite promenade avec votre enfant. Rien de fatigant : même une simple promenade de 5 à 10 minutes dans le quartier devrait suffire à activer la circulation sanguine dans ses jambes.

 

Faites couler un bain chaud

De retour à la maison après votre balade en soirée, vous pouvez faire couler un bain chaud à votre enfant. L’eau chaude soulagera ses muscles et le fera relaxer, le distrayant de sa douleur. Vous pouvez même ajouter des sels d’Epsom, qui aident à atténuer la tension musculaire, ou un peu d’huile essentielle de lavande, un arôme reconnu pour son effet calmant sur le système nerveux.

 

Étirez les muscles de ses jambes

Après une promenade et un bon bain chaud, les muscles de votre enfant devraient être suffisamment détendus pour vous permettre de procéder à des étirements. Les étirements à faire avec votre enfant dépendront de l’endroit exact où il ressent le plus de douleur. Tous les enfants vivent les douleurs liées à la croissance un peu différemment. Selon l’endroit où il a le plus mal, prenez le temps d’étirer les muscles de ses jambes, par exemple au niveau des mollets, des tibias, des ischiojambiers ou des quadriceps. Si vous ne savez pas trop pour quels étirements opter, cette vidéo saura vous guider.

 

Massez-lui les jambes

L’une des meilleures façons d’aider votre enfant lorsqu’il est aux prises avec des douleurs liées à la croissance est de masser doucement la région touchée. Appliquez-vous à pétrir doucement les mollets et les tibias, puis remontez vers les ischiojambiers et les quadriceps. Vous pouvez même utiliser de l’huile pour bébé afin de cibler ses muscles et de l’aider à se détendre. Massez-le, câlinez-le et rassurez-le en lui disant que les douleurs liées à la croissance ne sont que temporaires : elles seront parties le matin venu!

 

Utilisez un coussin chauffant

Une fois que votre enfant est installé confortablement dans son lit, vous pouvez lui apporter un coussin chauffant lorsque vous le borderez. La chaleur apaisera son inconfort et l’aidera à s’endormir plus facilement. Nos compresses Warmy sont parfaites pour apporter un peu de réconfort à votre petit et pour le divertir dans ces moments. Les compresses chaudes Warmy pour enfants sont de petites créatures mignonnes et agréables à caresser qui peuvent servir d’amis à votre enfant et mettre un sourire sur son visage lorsqu’il traverse un moment difficile. Vous n’avez qu’à faire réchauffer un Warmy pendant 45 secondes au micro-ondes, et votre enfant sera soulagé de son inconfort et de sa douleur pendant une durée pouvant aller jusqu’à 30 minutes.

 

Soulagement de la douleur

Si vous avez essayé les solutions ci-dessus et que votre enfant souffre toujours, vous pouvez traiter sa douleur avec de la médication conventionnelle, par exemple du paracétamol. Vous pourriez également envisager l’utilisation d’une lotion ou d’une pommade analgésique topique.

Le magnésium est un minéral reconnu pour apaiser la douleur et la tension musculaire et est disponible dans une variété de vaporisateurs, d’huiles et de crèmes. En plus de contribuer à la fonction musculaire, le magnésium est également reconnu pour calmer le système nerveux et favoriser le sommeil. Donc, si votre enfant se lève la nuit en se plaignant de douleurs liées à la croissance, il serait judicieux de faire le plein de ce minéral magique!

N’hésitez pas à consulter un médecin si la douleur persiste. Bien que les douleurs liées à la croissance soient bénignes, nous savons à quel point il peut être difficile de voir son enfant souffrir, même si la douleur en question est légère et normale. Rassurez votre enfant en lui disant que tout va bien et que ces douleurs font partie du processus normal pour devenir un adulte en santé! Souvent, la douleur peut sembler pire qu’elle ne l’est si nous craignons qu’il ne s’agisse de quelque chose de grave, alors calmez les peurs de votre enfant en lui assurant que tout rentrera dans l’ordre et que cette douleur qu’il éprouve n’est que temporaire.

Nous espérons que ces solutions sauront vous soulager un tant soit peu vous et votre famille!