Partager

L’ABC des varices

Les varices sont un problème de santé courant. Selon la Société canadienne de chirurgie vasculaire, les varices touchent jusqu’à 20 % de la population adulte. Les femmes sont plus sujettes aux varices que les hommes. Cependant, d’autres facteurs de risque peuvent également contribuer à leur développement. Parmi ceux-ci, mentionnons l’obésité, un âge plus avancé, la grossesse et des antécédents familiaux de varices. Essentiellement, les varices ne sont pas considérées comme une affection médicale grave, mais elles peuvent causer de la douleur et de l’inconfort. Et dans certains cas, elles peuvent mener à des problèmes plus sérieux. Poursuivez votre lecture afin de découvrir tout ce que vous devriez savoir au sujet des varices : les causes, les symptômes, le diagnostic, les traitements et les moyens de les prévenir. 

Que sont les varices?

Les varices, aussi connues sous le nom de varicosités, sont des veines agrandies et tordues. Elles se forment lorsque des veines se dilatent et se gorgent de sang. On les retrouve le plus souvent au niveau des jambes, généralement sur les cuisses, les chevilles et les pieds. Les varices sont habituellement de couleur bleue ou pourpre et présentent une apparence gonflée et saillante.

 

Qu’en est-il des angiomes stellaires?

Les angiomes stellaires sont une forme de varice qui ressemble à un motif de soleil ou à une toile d’araignée. Elles sont plus petites que les varices et apparaissent souvent sur le visage et sur les jambes, directement sous la peau. Les angiomes stellaires sont également de couleur bleue ou violacée, mais ne sont pas saillants ou gonflés comme des varices.

 

Qu’est-ce qui cause les varices?

Les varices se forment lorsque les veines ne fonctionnent pas adéquatement. Pour assurer le retour du sang vers le cœur, les veines sont dotées de valves antireflux empêchant le sang de refluer. Si ces valves sont endommagées ou affaiblies, le sang peut refluer dans la partie inférieure de la veine. Il en résulte une enflure de la veine, car avec le temps, le sang y reste emprisonné. Le fait de rester en position assise ou debout pendant de longues périodes peut causer une accumulation de sang dans les jambes et exercer une pression supplémentaire sur les veines. Cette pression accrue peut étirer la veine et en affaiblir les parois et les valves.

 

Facteurs prédisposant aux varices

 

Les varices sont parfois héréditaires et plus courantes dans certaines familles, mais d’autres facteurs de risque entrent en jeu. En voici certains :

  • Âge (les varices se voient le plus souvent chez les femmes de plus de 50 ans)
  • Surpoids ou obésité
  • Mode de vie inactif
  • Maintien de la position debout ou assise pendant de longues périodes
  • Être une femme
  • Grossesse
  • Tabagisme
  • Blessure à une jambe
  • Prise de pilules contraceptives orales ou d’hormones de synthèse
  • Voyages aériens fréquents (équipages d’avion)

Quels sont les symptômes des varices?

 

De façon générale, les varices se manifestent sous forme de veines visibles et déformées sur les jambes, de couleur bleue ou pourpre. Il se peut également que vous éprouviez de la douleur, de l’enflure, des courbatures, une sensation de brûlure ou une sensation de lourdeur. Parmi les autres symptômes courants, citons des changements de couleur de la peau, des démangeaisons et des plaies aux jambes. Plusieurs varices peuvent mener à des problèmes de peau plus graves, tels que des ulcères ou des plaies qui ne guérissent pas. Cependant, comme tout le monde vit les symptômes différemment, il est toujours important de parler avec votre médecin afin d’obtenir le bon diagnostic.

 

Comment diagnostiquer les varices?

 

Si vous éprouvez l’un ou l’autre des symptômes ci-dessus ou soupçonnez que vous avez des varices, il est important que vous consultiez votre médecin. Normalement, votre médecin procédera à une analyse médicale complète, vous demandera si vous éprouvez de la douleur ou d’autres symptômes et examinera vos jambes et vos veines. Habituellement, une échographie est effectuée pour vérifier le débit sanguin dans vos jambes. Il s’agit d’un test non invasif et sans douleur. Dans certains cas, selon l’emplacement des varices, votre médecin pourrait aussi vous faire passer une phlébographie. Un colorant spécial est alors injecté dans vos veines, et des radiographies de la région affectée sont prises. Le colorant permet à votre médecin d’observer la circulation sanguine. L’échographie et la phlébographie servent à écarter la possibilité de caillots sanguins, d’obstructions ou d’autres troubles susceptibles de causer de l’enflure ou de la douleur.

Les varices sont-elles dangereuses?

 

Essentiellement, les varices ne sont pas considérées comme une affection médicale grave. Bien qu’elles puissent occasionner de la douleur, de l’enflure et de l’inconfort, les médecins les traitent d’ordinaire de manière conservatrice. Toutefois, comme il est mentionné plus haut, les varices importantes peuvent conduire à des problèmes de peau tels que des ulcères et des plaies qui ne guérissent pas. Dans des cas plus rares, il existe un faible risque qu’un caillot sanguin se forme dans la veine profonde. Les caillots sanguins requièrent des soins médicaux immédiats. Le danger avec les caillots sanguins, c’est qu’un morceau du caillot se détache et se rende aux poumons par les veines.  C’est ce que l’on appelle une embolie pulmonaire, et c’est très grave. À noter cependant que la thrombose veineuse profonde n’est habituellement pas associée aux varices. 

Quels sont les traitements des varices?

 

Le traitement des varices sera déterminé par votre fournisseur de soins de santé. Il dépendra également de votre âge, de vos antécédents médicaux, de votre mode de vie, de votre état de santé général, de la gravité de vos varices et des signes et des symptômes que vous éprouvez, entre autres facteurs. Toutefois, les traitements courants comprennent les suivants :

  • Élever les jambes au-dessus du niveau de cœur trois à quatre fois par jour pendant 15 minutes. Cette posture aide à soulager les symptômes et à réduire l’enflure.
  • Des changements de mode de vie, comme perdre du poids, faire plus d’exercice, éviter de rester en position debout ou assise pendant de longues périodes, et ainsi de suite.
  • Les bas de contention servent à comprimer les veines et à prévenir l’accumulation de sang dans les jambes. Il peut s’agir d’une solution très efficace s’ils sont portés quotidiennement. C’est un traitement non invasif et facile à intégrer à votre mode de vie puisque vous pouvez simplement remplacer vos bas existants par des bas de contention.
  • Sclérothérapie : une solution saline est injectée dans les veines, ce qui fait en sorte qu’elles ne transportent plus le sang et que d’autres veines prennent le relais.
  • Ablation thermique : un laser ou une énergie radiofréquence est employé afin de détruire la paroi veineuse.
  • Éveinage : il s’agit d’une chirurgie pour retirer la veine.
  • Microphlébectomie : de petites incisions sont pratiquées afin de retirer les varices.

Les chaussettes de contention pour prévenir et traiter les varices

 

Si vous avez des varices ou des angiomes stellaires, le port de bas de contention peut aider à en atténuer l’apparence et à empêcher que de nouvelles ne se forment. Il suffit de les porter en continu pendant seulement cinq jours pour obtenir des résultats visibles! En fait, en appliquant une légère pression sur les jambes, les bas ou les chaussettes de contention soutiennent le travail des veines et favorisent le retour du sang vers le cœur. Ce faisant, ils améliorent le fonctionnement des vaisseaux sanguins, préviennent l’enflure et réduisent la douleur. Cela favorise une meilleure circulation sanguine : le sang circule plus librement et les artères, qui transportent le sang riche en oxygène vers les muscles, peuvent se détendre. Et cela permet d’éviter que le sang ne reflue vers les pieds ou ne forme des caillots. 

Les bas de contention sont couramment prescrits pour le traitement des varices. Ces bas ou chaussettes sont offerts en différents niveaux de compression, mesurés en millimètres de mercure (mmHG). Pour les varices, les médecins recommandent généralement une compression entre 20 et 30 mmHG et 30 à 40 mmHG. Consultez toujours votre médecin afin de savoir quel niveau de compression vous convient le mieux.

 

Ce que vous pouvez faire d’autre pour prévenir les varices

Outre le port de bas ou de chaussettes de contention, vous pouvez prendre certaines mesures pour contribuer à prévenir les varices. Voici certaines d’entre elles :

  • Maintenir un poids santé
  • Faire de l’exercice régulièrement
  • Éviter de croiser les jambes en position assise
  • Vous abstenir de porter des vêtements serrés
  • Ne pas rester en position assise ou debout pendant de longues périodes
  • Surélever les pieds en position assise
  • Lorsque vous prenez l’avion, hydratez-vous bien et tâchez de vous lever et de vous étirer fréquemment

Les varices sont un problème de santé courant qui touche jusqu’à 20 % de la population adulte au Canada. Bien qu’elles ne soient pas considérées comme une affection médicale grave, vous devriez tout de même consulter votre médecin si vous présentez des symptômes de varices. Le port de bas de contention est recommandé pour traiter les varices et en améliorer l’apparence. Vous obtiendrez des résultats visibles en à peine cinq jours de port consécutif. Vérifiez avec votre médecin ou votre fournisseur de soins de santé le niveau de compression qui vous convient le mieux. Découvrez notre vaste gamme de bas de contention confortables et de qualité supérieure dès aujourd’hui.