Partager

Célébrer le Jour de la Terre avec un guide détaillé sur le compostage

Chaque année, le 22 avril, les gens de partout dans le monde se réunissent pour célébrer le Jour de la Terre. Il s’agit d’un mouvement mondial qui en est à sa 50e itération, et qui vise à protéger la Terre et à créer une planète qui nous convient à tous. Grâce à des « actions pour le climat », aussi bien de petite que de grande envergure, les personnes et communautés peuvent contribuer à changer le monde en prenant part à des initiatives et projets. Si nous travaillons tous ensemble, même les changements modestes peuvent faire une ÉNORME différence.

À Sac Magique, notre contribution envers une planète plus verte commence par les grains que nous plaçons à l’intérieur de nos compresses chaudes et froides classiques. Nous nous assurons que tous les grains qui se trouvent à l’intérieur de nos compresses sont d’origine naturelle et biologique, et exempts de pesticides et de produits chimiques. Grâce à chacun de vos achats de produits Sac Magique, vous appuyez les agriculteurs canadiens.

Ce que certaines personnes ignorent, c’est que nos compresses Sac Magique sont 100 % compostables! Une fois que vous avez atteint les 100 utilisations, les grains ne retiennent plus aussi bien la chaleur et il est temps de remplacer votre valeureux Sac Magique. Pour vous débarrasser des grains de manière responsable, il vous suffit de découper votre compresse et de mettre les grains au compost.

Si, en guise d’acte pour le climat, vous voulez vous lancer dans le compostage cette année, notre équipe a préparé ce guide pratique pour vous aider à vous y mettre.

 

Pratiques exemplaires pour composter à la maison

Chaque ville, région ou quartier a ses propres règles et règlements à l’égard du compost. Plusieurs municipalités ont mis en œuvre des programmes à l’échelle municipale, afin que leurs citoyens commencent à composter. Vous pouvez facilement vérifier en ligne si votre ville ou région offre un tel programme, et demander un bac en ligne. Il s’agit de l’option la plus pratique pour plusieurs, puisque le compost est simplement ramassé au même titre que le recyclage et les déchets!

Si votre région n’offre pas de tel programme, le compostage pourrait exiger un peu plus d’efforts de votre part, mais ne reculez pas pour si peu! En effet, même si vous ne bénéficiez pas d’un programme municipal, vous pouvez tout de même faire une recherche rapide en ligne pour vérifier si certaines initiatives de compostage sont en cours dans votre région. Vous pourriez être en mesure de déposer votre compost dans un jardin communautaire ou à un point de collecte.

Peut-être disposez-vous de suffisamment d’espace extérieur pour faire votre propre compost, auquel cas vous pourriez envisager de composter dans votre cour. Vous aurez besoin d’un grand bac à compostage à garder à l’extérieur, et d’un petit bac à garder à l’intérieur pour y déposer vos déchets de cuisine. Rappelez-vous que, bien que certaines villes acceptent dans le compost des produits laitiers ou à base de viande, vous devrez éviter d’en déposer dans votre bac extérieur, sous peine d’attirer les animaux nuisibles et les insectes.

Certaines personnes sont réticentes à composter, parce qu’elles craignent que les déchets de leur bac intérieur ne répandent une odeur nauséabonde dans leur cuisine avant d’être déposés dans leur bac extérieur le jour du ramassage. Une excellente manière de remédier à cela consiste à placer votre compost au congélateur! Il ne vous restera qu’à le sortir la veille du ramassage, et vous n’aurez pas à vous soucier des mauvaises odeurs ou de l’attrait que pourrait exercer votre bac sur les insectes ou les animaux.

Il pourrait être utile de vous rafraîchir la mémoire au sujet de ce qui peut ou ne peut pas être composté. Vous pourriez d’ailleurs être surpris! Par exemple, les essuie-tous et les serviettes de papier, le pain rassis et les craquelins, et même les boîtes de pizza graisseuses peuvent être compostés.

 

Les avantages du compost

Le compostage aide davantage notre planète que ce que vous pourriez imaginer!

 

Il réduit la quantité de déchets déposés à la décharge

En règle générale, environ 50 % des articles mis au rebut sont des produits alimentaires compostables. Les décharges et les incinérateurs polluent l’eau, le sol et l’air qui les entourent. Lorsque vous choisissez de composter, vous réduisez la quantité de déchets que vous produisez et votre empreinte carbone, en plus d’améliorer la santé des personnes de votre entourage.

 

Il améliore la qualité du sol

Une Terre saine exige un sol sain. Actuellement, nos sols sont épuisés et manquent de nutriments. En tirant profit de la puissance du compostage, vous contribuez à fertiliser le sol, ce qui aide à accroître sa résilience aux inondations et aux sécheresses, tout en réduisant le besoin d’avoir recours aux fertilisants chimiques. Si vous faites du compostage dans votre cour, soyez assuré que vos plantes et votre jardin vous en seront reconnaissants!

 

Il réduit les émissions de gaz à effet de serre

Lorsque vos déchets alimentaires sont conduits dans une décharge, ils sont condamnés à pourrir en raison de l’absence d’oxygène, et finissent par produire du méthane, un gaz toxique considéré comme 84 fois plus puissant que le dioxyde de carbone à court terme. Lorsque vous optez plutôt pour le compostage et que vous étendez le produit obtenu sur le sol, vous aidez à garder le carbone isolé dans le sol, ce qui contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

 

Choses à faire et à ne pas faire

 

À faire

  • Pour ce qui est du compostage maison, assurez-vous d’alterner entre les couches « vertes » (restes de fruits et de légumes, herbes coupées, marcs de café et plantes) et « brunes » (feuilles mortes et résidus de jardin, papier, résidus de sécheuse, etc.).
  • En ce qui concerne le compostage municipal, vérifiez en ligne quels articles peuvent ou ne peuvent pas être compostés.
  • Pour le compostage maison, assurez-vous de garder les déchets alimentaires près du fond du bac pour éviter que les animaux essaient d’y entrer.
  • Si vous découvrez des animaux nuisibles, envisagez l’utilisation d’un agent répulsif : le vinaigre ou les produits détergents biodégradables, ainsi que les autres produits à l’odeur forte comme l’essence de menthe poivrée, le piment de Cayenne, le piment chili ou la sauce piquante aident à garder les animaux nuisibles à distance.

 

À ne pas faire

  • Pour ce qui est du compostage maison, évitez de mettre dans votre bac les restes de viande ou de poisson, les produits laitiers, les huiles, ainsi que les sauces.
  • Ne déposez pas dans votre bac les résidus de litière de vos animaux ou leurs excréments.
  • N’ajoutez pas de vêtements ou de tissus à votre bac à compost; envisagez plutôt de les donner.
    N’y déposez pas de mauvaises herbes ou de restes de plantes malades.

Nous espérons que ce guide vous sera utile et nous vous encourageons à user de votre imagination lorsque vient le temps de composter. Tout comme nos compresses Sac Magique, peut-être y a-t-il d’autres produits de votre foyer qui peuvent être facilement compostés une fois que vous ne pouvez plus les utiliser. Puisque de plus en plus de produits écologiques sont fabriqués chaque jour, vous pourriez être surpris de découvrir que plusieurs de vos produits préférés sont compostables!

Nous espérons que, peu importe la manière dont vous choisissez de participer au Jour de la Terre cette année, vous prendrez position pour créer une planète plus saine pour chacun d’entre nous. Que vous décidiez de commencer à composter, que vous préfériez éteindre vos lumières pendant l’Heure pour la Terre ou que vous preniez des mesures pour rendre votre bureau (et vos collègues!) plus écologique, sachez que chaque petit geste que nous accomplissons ensemble peut être le premier pas vers un important changement collectif.